Pourquoi n'est-on plus accro à la Colombie ?

2017
La Colombie : une passion, une obsession française même. Car, oui, pendant des années, nous nous sommes passionnés pour la Colombie, il n’y avait pas un jour d’actualités françaises sans en entendre parler. Ce pays était le lieu d’un rêve romantique, celui du « bon révolutionnaire » contre le « dictateur Uribe », ce « détestable suppôt des Américains ». C’était le lieu d’un feuilleton romanesque à propos d’Íngrid Betancourt, otage des FARC dont la libération eut des implications jusque dans la vie politique française. C’était enfin le lieu de fantasmes autour des cartels de la drogue à Medellín. Puis la Colombie a comme disparu, s’effaçant derrière l’image des narcotrafiquants, de la guerre civile permanente, du chaos social.
 
Quelle imposture ! La réalité est bien différente de ce que ces stéréotypes véhiculent. Álvaro Uribe a quitté le pouvoir, paisiblement. Hugo Chávez, son ennemi autodéclaré, est mort. Les FARC peuvent bien être magnifiés dans quelques imaginaires, ils sont pratiquement terrassés, entrent dans un processus de désarmement, et ont signé un accord historique de cessez-le-feu. Les paramilitaires ont quasiment disparu. Medellín n’est plus dans Medellín. Pendant ce temps, l’État colombien s’est renforcé pour protéger sa population. Les Colombiens ont à nouveau confiance dans leurs politiques, leur armée, leur police et dans l’ensemble de leurs institutions démocratiques et libérales. La Colombie, au bord de l’abîme à la fin des années 1990, vit aujourd’hui un véritable miracle. Alors, face à une telle résurrection, pourquoi n’est-on plus accro à la Colombie ? Ce livre répond.
 
Enquête d’ailleurs est une collection qui vise à répondre à ces questions qui rythment l’actualité sans que personne ne les pose vraiment. Des textes courts, enlevés mais très documentés, de véritables kits pour comprendre l’information internationale en une dizaine de réponses. Des livres pour découvrir une société ou un pays, par une porte dérobée.
 
L'auteur, Stephen Launay, est maître de conférences (Hdr) en science politique à l’université Paris Est / Marne, chercheur au Laboratoire Hannah Arendt (Lipha) de Paris Est. Spécialiste du libéralisme et de la guerre, fin connaisseur de la Colombie où il a résidé de nombreuses années et où il retourne fréquemment, il est notamment l'auteur de La guerre sans la guerre, essai sur une querelle occidentale (Descartes et Compagnie, 2003) et Chávez Uribe, deux voies pour l’Amérique latine ? (Buchet Chastel, 2010).
 
Pourquoi n'est-on plus accro à la Colombie ? 

132 pages - format  10x19 cm - 9,90 € TTC en France
ISBN 978-2-36774-057-7
Diffusion : CED CEDIF - Distribution : Les Belles Lettres DD
Parution le 18 janvier 2017 en version papier et numérique, dans toutes les bonnes librairies et sur internet.

Disponible dans notre boutique en ligne 

Autres réalisations

Corée du Sud : une jeunesse en fuite

[ Presse ]

Le Dragon à 1000 têtes

[ Films ]

Mormal : les enfants de la forêt

[ Films ]

Japon : retour à Fukushima

[ Presse ]

Les médecins de l'Amazonie

[ Presse ]

Foot : le grande rêve chinois

[ Films ]

Le Monde est petit

[ Films ]

Tianjin, soix mois après la catastrophe

[ Presse ]

Les mères courage de Fukushima

[ Presse ]