Les dernières retrouvailles

2018
Arte
En 1950, alors que les combats éclatent entre les deux Corées, Mme Lee prend la fuite, direction le sud, avec son mari, son fils de 4 ans, et sa fille de quelques mois. Au milieu des colonnes de réfugiés, la jeune maman doit allaiter son bébé. Quelques minutes qui vont la séparer de son fils et de son mari. Pour toujours.
68 ans plus tard, Madame Lee, qui a reconstruit sa vie à Séoul, a reçu une lettre qui lui donne enfin des nouvelles de sa famille perdue.
Tout le monde est mort. A l’exception de son fils. Il a aujourd’hui 71 ans. Madame Lee, qui a 91 ans, a deux semaines pour se préparer à revoir ce fils qu’elle croyait perdu pour toujours.

Un film de Minju Song et Nathanael Louvet. Montage par Mathias Lavergne.  Disponible en 52' et 26'. 
A revoir ici sur le site d'Arte

Autres réalisations

Les chinois font du camping

[ Presse ]

Côté belge

[ Presse ]

Brésil - le grand bond en arrière

[ Films ]

Vert d'Opale

[ Films ]

Pourquoi n'est-on plus accro à la Colombie ?

[ Éditions ]

Ukraine, la guerre en musique

[ Presse ]

Saint-Gobain, une forêt d'histoires

[ Films ]

Turquie, le prix des réfugiés

[ Presse ]

Love à Paris

[ Films ]