La Roumanie entre magie et superstition

2018
Arte
En Roumanie, la sorcellerie fait partie des croyances populaires les plus ancrées : 40% des Roumains consultent régulièrement des sorcières, si bien que depuis 2011, le métier est officiellement reconnu par l’État. Bratara Buzea fait partie de ces "praticiennes".
À Bucarest – où elle officie avec sa fille – elle est la reine des sorcières. Si l’église, très présente dans le pays, n’approuve pas ces pratiques, la plupart des prêtres tolèrent les sorcières. Quant aux sociologues, ils y voient le simple attachement d'un peuple à la nature et à ses traditions.

Un reportage de Pierre Lascar et Ilioné Schulz, Hikari pour Arte Regards

Autres réalisations

Un musée à l'oeuvre

[ Docs ]

La disparition de Sophie

[ Docs ]

Afghanistan : justice pour Farkhonda

[ Presse ]

Retour à Calais

[ Presse ]

Calais, dans l'objectif afghan

[ Presse ]

Série : La forêt Musicale

[ Brands ]

La dernière Manche

[ Presse ]

C'est décidé, je pars en Inde

[ Édition ]

Thailande : Phuket malade du tourisme

[ Presse ]
En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience