Haïti, la vie à tout prix

2019
Arte
Le 12 janvier 2010, un terrible séisme fait plus de deux cent mille morts en Haïti. Huit ans après, la situation dans le pays est encore chaotique, notamment dans les maternités. Celle de l’hôpital public de Port-au-Prince est toujours installée dans des locaux provisoires, inadaptés et sans eau courante. Faute de personnel qualifié, mais aussi de couveuses pour les réchauffer, les bébés prématurés, les plus fragiles, ont très peu de chances de survivre.

À quelques kilomètres, pourtant, la maternité Saint-Damien réussit à sauver la majorité de ces petites vies. Subventionnée par une ONG italienne, dotée d’un matériel de néonatologie de pointe, elle mise aussi sur une méthode qui a fait ses preuves dans d’autres pays pauvres : la méthode Kangourou. Les prématurés terminent leur croissance contre la peau de leur mère qui leur apporte de la chaleur et stimule leur croissance. Cette méthode nécessite un personnel formé, des locaux salubres et du matériel de soutien. L’hospitalisation à Saint-Damien est hélas payante et constitue un luxe dans un des pays les plus pauvres du monde. 

Un reportage de Marie David et François Cauwel pour Arte Reportage

Autres réalisations

Comme une pluie de parfum

[ Films ]

Il nous faudrait une bonne guerre ?

[ Films ]

Bon baisers de Maubeuge

[ Films ]

La disparition de Sophie

[ Films ]

Boomerang, La puce à l'oreille

[ Presse ]

Québec : les Indiens font leur cinéma

[ Presse ]

Japon : retour à Fukushima

[ Presse ]

Liban : Le poids des réfugiés

[ Presse ]

Pourquoi n'est-on plus accro à la Colombie ?

[ Éditions ]